Voilà un petit moment que je voulais écrire un petit article sur le sujet le plus important en équitation.

Je précise “petit” devant article car il n’y a pas grand chose à expliquer, mais “article” tout de même car c’est, je pense, le sujet le plus primordial à connaître dans ce domaine. Voilà pourquoi ce pouvoir mérite un article.

 

 

Pour parler de ce formidable pouvoir, il faut que je définisse ce terme : “habitude”.

 

“Habitude :  Manière d’agir acquise par la répétition.”

 

C’est tout.

 

En quoi c’est un pouvoir magique ? Bon bah, déjà… Ce n’est pas magique dans le sens sorcellerie mais c’est un pouvoir dans le sens où il peut résoudre tous vos problèmes avec votre cheval. Oui, je dis bien tous !

 

Comment ça ?

Vous dites toujours que votre cheval n’aime pas cela, préfère cela, n’est pas facile pour cela, très compliqué pour cela et ne parlons pas pour cette situation ?

Et bien, en fait, il existe un concept tout simple pour lui faire tout accepter dans le calme et surtout, la patience : l’habituer.

Et oui, c’est tout con.

En gros, quand vous vous fatiguez à essayer de lui faire donner les pieds et que vous vous dites que c’est impossible mais que, bizarrement, un an plus tard, il les donne, ce n’est pas parce que vous avez trouvé la bonne technique qui tue méga-efficace, c’est juste, qu’à force d’avoir essayé tous les jours, c’est devenu une simple habitude pour lui.

Cette habitude s’est faite inconsciemment. Au départ, vous lui preniez les pieds en le poussant, puis vous n’arriviez pas. Puis, tous les jours, vous avez essayé de prendre un pieds par ruse et de ne pas le lâcher puis, etc. Aucune méthode miracle. Le cheval, à force de l’avoir embêté avec ça, a compris tout seul le problème, puis a appris de lui même, par habitude, à donner ses pieds.

C’est si simple que ça en devient difficile à expliquer.

 

 

Donc, oui, si vous pensez avoir un problème impossible à résoudre, dites vous que tout viendra avec le temps et l’habitude.

Rien n’est impossible et tout s’apprend. Encore plus chez le cheval pour qui l’habitude et la routine sont extrêmement importantes pour lui.

Le cheval est un animal qui a besoin d’une routine très stable. Laissez-le dans son pré 3 mois sans le sortir et vous aurez du mal à le sortir. Commencez par le sortir simplement 5 minutes tous les jours et cela deviendra une habitude pour lui. Il prendra un plaisir car rien ne viendra perturber sa routine.

***

L’exemple le plus probant pour l’habitude est celui des balades. Beaucoup de personnes ont un cheval qui ne va pas devant, qui ne va que devant, qu’il ne faut pas doubler, qui ne part pas seul, etc. Et bien, sachez que toutes ces mauvaises habitudes peuvent se contrer avec une grande facilité, en à peine trois ou quatre balades ou vous l’habituerez à faire ce qu’il ne sait pas faire.

Je parle en connaissance de causes car ma jument ne partait pas seule en balade et ne pouvait pas faire une foulée de pas en groupe.

En gros : j’avais le pire cheval pour les balades. C’est tout simple, je l’ai sortie et sortie pour l’habituer aux balades en groupe, je l’ai mise en tête quelques mètres (très difficilement mais on ne faisait pas un pas si elle ne voulait pas être devant), etc.

En seulement 6 mois, comme par magie, par simple habitude de tout le temps faire des balades, elle est devenue le cheval de balades des rêves de tout le monde. En tête, au milieu, derrière, seule, aux trois allures, se faire doubler au galop, croiser un cheval au galop, etc. Je me suis retrouvée avec un cheval “facile” de balade. Quand on me demandait comment j’avais fait, je ne savais pas quoi répondre car je n’avais eu aucune méthode particulière. Seul le temps était la méthode. Soit, l’habitude.

***

Ainsi, ne désespérez pas et sachez que le temps viendra aider tout vos problèmes.

N’en demandez jamais trop, récompensez beaucoup. Avec l’habitude, votre cheval surmontera très facilement ce problème.

Cela concerne tous les domaines équins : se retrouver seul au pré (même si jamais bon…), accepter un aliment, sortir en balade tranquillement, apprendre une figure de dressage, être tranquille à pieds, etc. Avec du temps et de la patience, votre cheval n’aura, très vite, plus le problème que vous rencontrez actuellement.

***

À vous ! Avez vous constaté, vous aussi qu’il n’y avait pas meilleure leçon que l’habitude ? Répétition et temps sont maîtres mots. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaire dans cet article.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This