Ceci est la suite de cet article. Foncez le lire avant de lire celui-ci.

Continuons sur les préjugés des PS…

***

Un PS c’est fou :

Il y a de tout.

Malheureusement, par leur passé difficile, ils peuvent vite avoir un problème de transmission neuronale.

 

 

Sincèrement, ma jument a des problèmes, des traumatismes qui ne partiront jamais. Je sais que tout cela est dû à son passé. En attendant elle n’est pas folle, sans vice et adorable.

Si on leur apporte le mode de vie qui leur convient pour un maximum de bien-être, il y a peu de chance pour que le côté “fou” du cheval reste. Il redeviendra très vite bien dans sa tête.

 

 

C’est à nous de les habituer, de ne pas les brusquer dans nos demandes ( à pieds, comme à cheval) et il redeviendront des chevaux “normaux”. Que ce soit à pieds ou dans le travail, tout peut se faire avec énormément d’habitudes et de la patience. Un cheval qui charge, qui éjecte, qui attaque, etc. cela peut très vite passer, entouré des bonnes personnes, de bons livres et surtout, de notre patience.

Par conséquent, pour répondre : non, un PS n’est pas plus fou qu’un autre animal et oui, tout animal “traumatisé” peut avoir des problèmes. Mais cela n’est aucunement lié à la race. Il y a doit même pas y avoir 1/10e (chiffre complètement aléatoire qui vient de mon cerveau…) de PS à réels problèmes. 

 

***

 

Un PS, ce n’est pas cher :

En effet, à l’achat…

Mais, dites vous que si le PS que vous achetez ne coûte rien à l’achat, c’est que derrière il y a un problème. Il y aura d’autres frais… Désolée…

Il peut y avoir des frais santé : cheval avec beaucoup de problèmes de santé divers. Mal de dos, tendinite, gros ulcères, coliques, etc. que vous serez obligés de prendre en charge si vous tenez un minimum à ce cheval. Les frais vétérinaires montent très vite.

Il peut également y avoir des frais de travails : cheval très difficile ou très vert, qui, si vous n’avez pas un excellent niveau, vous forcera à prendre de vrais bons coach pour de nombreux cours. Des cours, que ce soit à pieds ou à cheval, pour éviter de faire des erreurs et pour partir dans la bonne direction.

***

Tout cela pour dire, un PS qui ne coûte pas cher peut souvent coûter bien plus cher qu’un PS un peu plus cher mais, sans problème de santé et surtout, déjà près pour des concours. Si tel est votre but.

Si bien travaillé, un pur sang anglais peut faire de très bonnes choses grâce à son endurance et sa vitesse. On en retrouve mêmes aux JO. Si vous en prenez un “pas cher”, il y a de fortes chances qu’il y est un problème.

 

 

Je ne nies pas, l’action de sauver est merveilleuse, je l’ai moi même fait. Mais, hormis pour conserver ce cheval à ne rien faire au pré (ce qui est parfait d’ailleurs, je le fait aussi…), si vous le voulez pour du travail et n’avez pas de la patience, un excellent encadrement ou niveau, vous risquez d’avoir de mauvaises surprises.

Ce que j’entends par “peu cher” est moins de 1000 euros. Encore une fois, je ne parle pas des exceptions.

Je précise, de plus, qu’un PS a plus de 2000 euros peut s’avérer aussi avoir des problèmes. C’était le cas de la mienne, acheté pour le CSO, parfaite à l’essai, qui s’est avérée regardante sur des barres au sol (ça existe !) et très peureuse. Heureusement, je lui ai trouvé une autre activité à son goût (endurance).

***

Un PS c’est beau :

Pour ce point, on va dire, chacun ses gouts… Mais oui, il y a de très beaux chevaux dans cette race.

***

Concluons :

Acheter un PS, c’est une très mauvaise idée :

  • Si vous n’avez pas le niveau ou l’encadrement nécessaire.
  • Si vous ne comptez pas offrir un mode de vie adapté à ces animaux (vie en groupe au pré ou paddock paradise) pour leur éviter tout problème.

Ces animaux sont souvent verts dans le travail classique et ont énormément d’énergie. Ils ne sont pas à donner entre toutes les mains.

 

 

Acheter un PS, c’est une très bonne idée :

Si vous cherchez à avoir un cheval et vous voulez faire une bonne action.

Pourquoi acheter dans un élevage quand il existe des milliers de chevaux à sauver ?

Seulement, offrez lui le meilleur environnement possible. Car, oui, il ne pourra probablement pas rester au box sans foin, sans faire de colique. Oui, il vous en fera baver au travail mais oui, il sera souvent adorable et mérite une seconde chance.

 

 

À vous, avez-vous un réformé des courses ? Comment l’avez vous trouvé ?

Je parle de PS ici mais il y a aussi les trotteurs. N’hésitez pas à laisser votre témoignage pour aider les gens à savoir s’ils sont prêts ou pas à se lancer dans cette aventure.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This