Votre cheval est trop mince voire trop maigre ? Il a les côtes apparentes ? Vous souhaitez le faire grossir ? Vous êtes tombés sur l’article qu’il vous faut !

Cette introduction fait un peu vieille pub cette mais promis, cet article est gratuit et utile.

 

 

Pour faire prendre du poids à son cheval, il y a 6 règles simples à suivre dans l’ordre. Si toutes les règles sont appliquées, votre cheval devrait grossir très vite.

 

  1. Faites un check-up complet de votre cheval

Pour que votre cheval puisse grossir, il faut s’assurer qu’il n’ait aucun problème de santé. Il faut faire venir un vétérinaire pour une prise de sang (vérifier lyme, piroplasmose ou autre problème), faire une coprologie (pour voir si vermifuges à faire) et vérifier s’il a des ulcères. L’idéal pour ce point est une gastroscopie mais, vu le prix, je peux comprendre que vous hésitez. Ce type de vidéo donne des idées afin de savoir si un cheval a des ulcères. Attention cependant, cela n’indique en rien le taux de gravité des ulcères.

 

 

Une fois que tous les problèmes de santé seront exclus (et/ou réglés), vous pourrez passer à la suite.

Il est évident que vous pouvez commencer cette “suite” dès le début mais prenez en compte que la prise de gras et de muscles sera amoindrie tant que votre cheval aura des problèmes.

 

2. Faites vivre votre cheval dans un environnement adapté à son bien-être

Un cheval doit manger tout le temps, doit avoir des copains, doit marcher tout le temps, doit pouvoir se mettre à l’abri. La base.

S’il manque un de ces critères, le cheval sera stressé et mangera moins, son transit fonctionnera moins bien, son estomac créera plus d’acidité, il utilisera davantage d’énergie. C’est tout ce que l’on souhaite éviter.

Si vous ne me croyez pas, allez voir des chevaux dans un pré en troupeau et constater leur état (souvent bien trop gros) puis allez dans un club de ville 100% box dans lequel plus de 70% des chevaux auront des côtes bien trop apparentes.

Un cheval heureux et non stressé aura beaucoup moins de mal à prendre du poids.

Je ne dis pas que les chevaux de club sont malheureux mais les chevaux de box…🤭

 

 

3. Arrêtez de travailler votre cheval

Cela ne veut pas dire d’arrêter de le sortir afin de lui changer les idées avec une petite balade à pied mais, oui, simplement d’arrêter de le longer, de monter dessus, etc.

Il a besoin de prendre du poids. Comment voulez-vous qu’il prenne du poids s’il dépense autant de calories ? Je ne dis pas que c’est impossible mais pour un résultat rapide, ce ne sera pas la meilleure solution que de continuer son travail.

Sans réelle activité sportive, il n’aura que ça à faire que de manger et stocker du gras.

 

 

On néglige souvent ce point, on pense toujours qu’on “doit le muscler”, “maintenir sa forme” mais de un, une vraie balade à pied ça peut très bien le maintenir en forme et de deux, j’ai jamais vu une personne trop maigre avoir de beaux muscles. Quand le corps n’a pas assez de gras, il puise dans les muscles. Bref, laissez votre cheval en vacances (sans l’abandonner) et il grossira très vite. Vous pourrez le muscler après.

 

 

4. Ne sur-nourrissez pas votre cheval

Oui, un cheval a besoin de compléments autre que son herbe pour éviter toutes sortes de carences mais cela ne veut pas dire qu’il peut manger 3 repas ultra lourds tous les jours.

Un cheval lambda ne peut pas assimiler plus de 2 litres par repas. Pour vulgariser grossièrement cette théorie, si vous donnez plus de 2 litres d’un coup à votre cheval, il utilisera plus d’énergie à digérer le tout et, au-delà de deux litres, tout finira en crottin.

En gros, trop nourrir son cheval, ça ne sert à rien, c’est même mauvais et ça peut le faire maigrir encore plus.

De plus, sachez que même le plus mince des chevaux n’aura pas spécialement besoin de grains au printemps à cause de la richesse de l’herbe. Il aura simplement besoin de compléments alimentaires.

 

 

5. Soyez patient en hiver

En hiver il fait froid. A moins que vous ayez un chauffage dans votre écurie, votre cheval dépense beaucoup d’énergie pour se réchauffer. Il aura ainsi du mal à prendre du poids s’il est mince.

 

 

Ne vous inquiétez pas si son évolution est faible à cette période. Dès l’arrivée du printemps, si vous respectez tous les points, il gonflera comme une baleine. Attention cependant, être une baleine est pire que d’être mince pour un cheval. Les conséquences de l’obésité sont bien plus néfastes.

 

6. Votre cheval doit être à l’herbe ou au foin à volonté si pas assez d’herbe. S’il a assez d’herbe, il ne mangera pas le foin qui sera gâché.

Voila la recette miracle, la recette principale, la plus importante. Il doit pouvoir manger quand il le souhaite. Il n’a pas besoin d’un complément x ou y comme de l’huile de tournesol, du tourteau de soja ou n’importe quel autre produit soit disant miracle qui ne fonctionne pas. Il a juste besoin de pouvoir manger tout le temps de l’herbe et/ou du foin de qualité.

Si vous respectez tous les points mais pas celui ci, faire grossir votre cheval sera très compliqué. J’ai testé et ça ne marche pas ou c’est méga galère. Une fois au pré, c’est bizarre, tout devient magique. Vraiment, n’hésitez pas une seule seconde si c’est le seul point qui vous manque.

 

 

Point bonus : N’écoutez pas trop ce que disent les gens (même moi 😝) et renseignez vous par vous même

En apprenant, en comprenant vous verrez que c’est assez simple de faire grossir votre cheval. Vous verrez que ce n’est pas instantané, que cela ne sert à rien de mettre tout votre argent dans divers produits et que cela reste possible juste avec les solutions les plus évidentes.

Pour illustrer le tout, voici une photo avant/après de ma jument, une pur sang anglaise.

 

pur sang prise de poids

 

Le “avant” était quand j’écoutais tout le monde et que je ne respectais aucun point. Je pensais pourtant bien faire…

Le “après” c’est une photo d’aujourd’hui (plein été, pas de foin, pas d’herbe du printemps bien). Elle va bien, depuis plusieurs années, depuis que je respecte ces simples points. Elle est complémentée en CMV de mars à septembre et environ 1L par jour de grains le reste de l’année.

 

J’espère que cet article vous aidera et n’hésitez pas à poser des questions si vous en avez. N’hésitez pas à partager votre expérience si vous êtes passé par là avec votre cheval. A très vite dans un prochain article !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This