J’ai décidé de tester un nouveau podologue suite à l’inquiétude sur les pieds de mon cheval. Un second avis ne fera aucun mal.

Mais qu’il est difficile de trouver un podologue (bon comme mauvais) en Île de France !

Heureusement, une propriétaire de mon écurie me propose un podologue dont elle a eu de bons échos. Ce dernier pourrait vérifier les pieds de ma jument, voire faire un parage si nécessaire.

 

 

***

Au moment de son passage, je n’y connais toujours rien aux pieds d’un cheval. D’un point de vu novice, il a l’air très pro. Je l’écoute donc attentivement. Il ne critique pas spécialement le travail fait précédemment mais fait des rattrapages. Il me montre bien les deux abcès que ma jument a eu et soigne l’abcès du talon. Il me montre les pieds qu’elle devrait avoir, des pieds plus grands et plus ronds. Le parage me semble très propre.

N’y connaissant toujours rien et n’ayant pas tout compris, je ne peux pas dire si le travail précédent était mauvais mais ma jument semble instantanément mieux dans ses baskets.

Le podologue me montre même quelque chose que je n’avais même pas remarqué Quelque chose que même personne n’avait remarqué dans mon entourage, j’en ai honte… Ma jument ne pose jamais réellement son pied gauche à cause de l’abcès très douloureux !

Je m’inquiète donc davantage mais elle semble entre de bonnes mains avec ce nouveau podologue.

Il me dit qu’elle risque d’être sensible encore un bon moment donc toujours pas de monte possible. Je l’écoute…

***

Quelques jours après, ma jument va mieux, boîte moins, mais a toujours une forte sensibilité sur son pied gauche.

Je décide de tenter les hipposandales. Je ne veux plus qu’elle souffre.

 

La suite ici !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This